top of page

Cap sur le Zéro Émission : Objectifs Ambitieux pour les Camions

Introduction


Face à l'urgence climatique, la Commission européenne a fixé des objectifs ambitieux pour réduire les émissions polluantes des poids lourds. Cet article "Cap sur le Zéro Émission" explore les mesures visant à décarboner significativement le secteur des transports lourds et les implications pour les fabricants de camions.


Camion futuriste sur la route

Réduction des Émissions de CO2 des Camions


Les émissions moyennes de CO2 des nouveaux camions devront être réduites d'au moins 45 % d'ici 2030, c’est l’ambition affichée par la Commission européenne afin de réduire les émissions polluantes des poids lourds. 


Les fabricants de camions devront abaisser les émissions moyennes des nouveaux camions de fret de 45 % d'ici 2030, de 65 % d'ici 2035 et de 90 % d'ici 2040, ce qui devrait entraîner à terme une quasi-élimination des camions à énergies fossiles principalement diesel. 


Exigences Accrues et Défis Techniques


Les députés européens ont également déclaré que les normes devraient aussi s'appliquer aux 20 % des ventes de véhicules et engins roulants lourds que la Commission avait proposé d'exempter, tels que les bennes à ordures ménagères les engins roulants liés aux métiers de la construction... 


Transformation Industrielle et Mobilité Durable


Selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), pour atteindre ces objectifs, l'Europe devra procéder à une transformation complète de la structure industrielle et aussi du système de transport de marchandises. 


Pour les fabricants de camions et d'autobus, la question n'est pas de savoir si, mais à quelle vitesse ils pourront décarboner", a déclaré Sigrid de Vries, directrice générale de l'ACEA : "Nous faisons notre part en fournissant les véhicules et la technologie pour rendre le transport routier de l'Europe sans émissions fossiles d'ici 2040”. 


"Cependant, l'absence de conditions propices risque non seulement de ralentir la transition verte de notre secteur, mais aussi de menacer notre compétitivité mondiale."


Investissements dans les Technologies à Émission Zéro


Les fabricants investissent des milliards dans les technologies à émission zéro pour les véhicules électriques à batterie en misant sur l’hydrogène. 


Infrastructure de Recharge et Ravitaillement


Les technologies sont disponibles, la production en série s'accélère rapidement, mais l'ACEA affirme qu'un manque d'infrastructure de recharge et de ravitaillement sont des obstacles majeurs à la transition. Elle déplore aussi le manque de mesures de soutien pour remplacer les modèles conventionnels par des alternatives à zéro émission, 

Sigrid de Vries a déclaré : "Les fabricants font de leur mieux pour décarboner, mais ils dépendent de conditions favorables qui échappent largement à leur contrôle. 

"Les décideurs doivent créer un cadre politique incitatif qui afin de permettre l’accélération de la transition verte du transport routier." 


Pour atteindre une réduction de 45 % des émissions de CO2 d'ici 2030, plus de 400 000 camions à zéro émission devront circuler - environ 100 000 nouveaux camions à zéro émission enregistrés chaque année, soit au moins un tiers des nouvelles ventes, selon l'ACEA. 


De plus, au moins 50 000 chargeurs accessibles au public, dont 35 000 systèmes de charge de mégawatts (MCS) et 700 stations de ravitaillement en hydrogène d'une capacité quotidienne de deux tonnes, sont nécessaires. 


Camion électrique en recharge


Débat sur les Carburants Synthétiques et Biocarburants


Cependant, le Parlement européen a été critiqué pour avoir autorisé que les camions fonctionnant avec des carburants synthétiques et des biocarburants soient comptabilisés comme neutres sur le plan climatique. 


Fedor Unterlohner, responsable du fret chez Transport et Environnement (T&E), a déclaré : "Les biocarburants et les e-carburants ne décarboneront pas les véhicules lourds, mais ils permettront à autant de camions diesel que possible d'être vendus pendant des décennies à venir. 


Pour Sandra Roling, directrice des transports au sein du Climate Group, a quant à elle déclaré : "Des normes strictes en matière de CO2 contribuent à définir un chemin clair vers la décarbonation du transport routier de marchandises, et en ajoutant des définitions de carburants neutres en carbone et en demandant à la Commission d'examiner la possibilité de permettre aux camions de marchandises de fonctionner avec des 'carburants neutres en CO2', les députés européens ont en fait créé des exceptions pour les biocarburants et les e-carburants. 


"Bien que l’objectifs de réduction des émissions de CO2 aient été maintenus, la décision d'autoriser ces exceptions ne fera que détourner les investissements nécessaires des technologies électriques à batterie, retardant la capacité des entreprises à passer rapidement à des véhicules à zéro émission." 


Le Parlement et le Conseil de l'UE entameront maintenant des négociations sur la loi finale, qui devraient être conclues au début de l'année prochaine." 


Conclusion


La transition vers des camions à zéro émission est un enjeu crucial pour atteindre les objectifs climatiques. Alors que le Parlement et le Conseil de l'UE entament les négociations sur la loi finale, l'industrie du transport lourd se prépare à une transformation profonde, marquée par l'adoption de technologies innovantes et un soutien politique renforcé.


Camion électrique sur l'autoroute

PILOTEGESTION vous plait ?
Contactez-nous !
Nous joindre

5, rue du Helder 75009 Paris

01 41 22 12 21

  • LinkedIn
  • Youtube

Ouverts du lundi au vendredi de 9h à 18h

Merci pour votre envoi !

bottom of page